En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement.

Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site."

En savoir plus et gérer ces paramètres
PISCINES CARENE

L'Espace neptune de Donges est ouvert ! Découvrez les modalités d'accès.

L'Espace Neptune de Donges est ouvert depuis le samedi 22 mai en bassin découvert ! Découvrez ci-dessous les modalités d'accès et le calendrier des ouvertures.



Est-ce que je peux me rendre à l’Espace Neptune comme avant ? 

Pas exactement comme avant : il faudra respecter les gestes barrières et la jauge de baigneurs accueillis simultanément dans l'établissement est abaissée, aucune réservation préalable n'est nécessaire (consultez les horaires ici).
A partir du 12 juin la piscine sera accessible toit fermé ou ouvert selon les conditions météorologiques. Les créneaux seront donc tous maintenus.
L'évacuation des bassins s'effectue 30 minutes avant la fermeture de l'établissement.

 

Est-ce que les cours reprennent aussi ? 

Oui, les activités vont reprendre progressivement.
Les cours de natation enfants reprennent dans toutes les piscines de la CARENE à partir du 25 mai pour les enfants inscrits en septembre 2020, sur le créneau initial (plus d'informations ici).

Les cours de natation adultes et les activités aquagym/aquaforme reprendront à partir du 14 juin (sous réserve de l'évolution du contexte sanitaire) pour les personnes inscrites en septembre 2020.

Pour ceux qui n'étaient pas inscrits en 2020, de nouveaux créneaux pour les activités et les stages de natation seront proposés cet été (informations disponibles très bientôt).

 

Y a –t-il un remboursement des abonnements prévu ?

L’ensemble des cours (Aquagym, Aquaforme, École de natation) ont fait l'objet d'un remboursement au prorata du nombre de séances effectuées.
Pour la baignade, les abonnements annuels seront prolongés et les cartes de 10 entrées n'ont pas de date de validité, elles peuvent donc toujours être utilisées.

 

Le public est-il limité ?

Oui, la capacité d’accueil de l’Espace Neptune a été revue afin de respecter les consignes nationales. La jauge est actuellement réduite à 227 personnes. Elle est réduite également pour les autres piscines de la CARENE.

 

Des mesures d’hygiène sont-elles mises en place ?

Des règles de sécurité et d’hygiène strictes étaient déjà appliquées au sein de L’Espace Neptune. Celles-ci sont renforcées pour la réouverture.

  • des interruptions dans la journée pour tout désinfecter

À la fin de chaque créneau l’Espace Neptune est évacué (par bassin pour éviter un afflux important aux douches et cabines) et est désinfecté (bassins, vestiaires, sanitaires, douches…). Ceci en plus d’un passage régulier de désinfection.

 

  • Un sens de circulation et des consignes à respecter

Depuis le sas d’entrée de l’Espace Neptune, des panneaux et des flêchages indiquent les règles et les consignes à suivre de manière à respecter au maximum les gestes barrière.

Du gel hydroalcoolique est disponible dès l’entrée.

Le port du masque est obligatoire jusqu'aux vestiaires, puis à la sortie.

 

La douche est obligatoire avant l’accès aux bassins et le port du bonnet de bain fortement recommandé.

 

Si des personnes présentent des symptômes respiratoires ou digestifs évidents, l’accès leur sera interdit.

 

  • Des espaces et du matériel limité

Toutes les cabines sont disponibles car désinfectées après chaque créneau d’ouverture.

 

Les sèche-cheveux ne peuvent pas être utilisés.

 

             Le matériel mis à disposition est limité au petit matériel (planche, pull buoy, brassards...)


Et les autres piscines de l’Agglomération ?

- Aquaparc : ouverture prévue  le 12 juin.

Voir les Horaires / Tarifs 

 

- Piscine de Saint-André-des-Eaux : ouverture prévue le 12 juin.
Voir les Horaires / Tarifs

 

- Piscine de Montoir-de-Bretagne : ouverture prévue le 14 juin.
Voir les Horaires / Tarifs

 

Note : toutes ces dispositions pourront évoluer dans les semaines à venir en fonction des protocoles nationaux et du contexte sanitaire.